MENU

DE LA FOLIE AU PITTI PALACE ? NON, C’EST JUSTE GUCCI.

359
0

L’ère d’Alessandro Michele ne pourrait pas mieux être décrite par un seul mot : PLUS.

Oui PLUS, car depuis qu’Alessandro a été nommé DA en janvier 2015 il a ramené Gucci au  hot status de la marque, avec une esthétique qui double la mise sur le plus. Du coup, il y a plus de couleur, plus de fourrure, plus de broderies, appliqués, des embellissements et beaucoup plus de touches artisanales. Sans oublier, bien sûr que la marque rapporte des ventes records sous le règne de Michele.

Confirmé comme le nouveau Pape de la stratosphère fashion, Alessandro Michele a bien compris l’esprit de la marque et revit très bien le rétro d’une façon très contemporaine, très marqué Gucci, mais aussi un peu british, qui se rapproche du style du créateur italien aux airs de Sébastien Telier (petit cœur), un beau chaos et un puissant mélange du passé et du présent. Et c’est réussi. Bravo.

Pour la collection de croisière 2018 de l’homme Gucci, Alessandro Michele a tissé sa collection sous une influence de la renaissance. Pour la scène, pas mieux que la Galerie Palatine dans le palais Pitti à Florence. Super dans le thème. Cristaux, perles, ou arcs portés comme bracelets. Des broches sculptant des personnages de la mythologie grecque comme Silenus, le compagnon de Dionysos et Hercule, le fils de Zeus. Nous avons tous aussi remarqués sur des tags sur Instagram une nouvelle façon « d’écrire » Gucci sur PAP (prêt à porter) et les sacs : GUCCIFY et GUCCIFICATION. Les accessoires reprennent un format rétro où on voit bien le GG icône de la marque, le papillon et le laurier d’or porté à la main ou sur la tête des mannequins.

Cette saison, on découvre une collection où Alessandro Michele exalte son mélange d’inspirations (son style royal, son style rebelle, et la renaissance) juste pour vous dire que vous n’aviez jamais vu cela auparavant. Peut-être un peu trop pour son arrivée en 2015 mais parfait pour 2017 et les esprits illuminés ops, ouverts, pardon. C’est une formule simple en fait, il provoque ses clients et acheteurs avec une nouvelle esthétique qui fait qu’on en veuille plus à chaque saison.

C’est vrai que lorsqu’on voit les looks complets du défilé c’est un peu difficile de les porter mais regardons attentivement les pièces séparément en dehors du contexte. Il y en a plusieurs que vous pourrez faire assortir avec votre garde-robe et être cool. Osez les garçons et bienvenue au Guccification world d’Alessandro Michele.

Je vous invite à quelques images du lookbook de la collection de croisière de l’homme Gucci photographié par Elaine Constantine. Inspiré par Athènes, la Grèce où les mannequins jonglaient entre bandeaux d’or, ruines et bêtes, une folie ? Non, c’est juste Gucci.

Bonne promenade

Leave a Comment!

You must be logged in to post a comment.