MENU

FLORENCE KNOLL. 100 ANS D’ÉLÉGANCE ET MINIMALISME.

413
1

Surement vous connaissez une des architectes et designers les plus connus au monde, l’Américaine Florence Knoll. Renommée pour ses pièces de mobilier au design minimaliste et épuré, décliné dans des tons neutres (noir, beige, marron), parfois quelques couleurs justes parfaites pour le petit clin d’œil de fraicheur chic qui permettent aux meubles vintage de s’accorder avec tout type d’intérieur.

Une histoire remarquable.

Après des études à l’Architectural Association of London, elle poursuit sa formation à l’Illinois à l’Institut d’Illinois de technologie de Chicago, sous la direction du célèbre Ludwig Mies van der Rohe. Elle travaille aussi pour Walter Gropius et Marcel Breuer à Boston, et contribue à la création de meubles.

En 1941, elle rencontre son futur mari, Hans knoll alors à la tête de la société « Knoll International », et s’associe dans une nouvelle société nommée « Knoll Associates ». Elle y assure la fonction de designer, avant de reprendre la direction de l’entreprise en 1955, à la mort de son mari.

 

De nombreux designers ont travaillé pour la société Knoll à différentes époques, tels que Jens Risom, Eero Saarinen, Pierre Jeanneret, , Isamu Noguchi, permettant à la société de commercialiser des pièces de mobilier qui deviendront des icônes classiques du design du 20e siècle.

  

  

 

Selon Florence « le bon design c’est de la bonne affaire » – sur plusieurs niveaux. Pour ses clients, elle a manifesté que l’aménagement de l’espace pensée intelligemment et des meubles de haute qualité pourrait améliorer les expériences de leur entourage, améliorant ainsi leurs affaires. Elle a toujours ardemment maintenu qu’elle ne décore pas juste d’espace. Elle les créait.

En 1964 un nouveau concept/ rôle se créé. Tout le temps rotulée comme une décoratrice et mentionnée partout comme une architecte d’intérieur. Un terme relativement nouveau pour l’époque, une évolution et une élévation du rôle.

Grâce à son important rôle, Florence arrive à définir une norme pour les intérieurs modernes d’entreprise Américaine de l’après-guerre. Dans le processus de planification d’espaces, elle a aussi créé la description du poste « d’architecte d’intérieur » comme nous le connaissons aujourd’hui.

 

Mies Van der Rohe à eu lui aussi une place importante pour le design Américain de l‘époque car, il était le mentor de Florence Knoll et c’est lui qui a présenté le Bauhaus à l’Institut d’Illinois de technologie, le Bauhaus comme un concept d’oeuvre d’art en sa totalité : gesamtkunstwerk.

Knoll a aussi fondé KnollTextiles en 1947 pour répondre aux besoins matériels de ses meubles et des ses conceptions.

   

  

Et voilà qu’à ce mois de mai, madame Knoll fête ses 100 ans, même si elle ne dessine plus elle porte une importance crucial pour l’histoire du design Américain et mondiale – grâce à ses créations fonctionnelles, clean et élégantes. Beaucoup de ses conceptions sont éternelles et reflètent son goût, son regard sur l’architecture et le sens global du style.

Happy birthday Madame Knoll.

Get the Knoll style et bonne promenade

Leave a Comment!

You must be logged in to post a comment.